Israël

Durée du séjour:

14 jours (18 mars-1 avril 2018)

Distance parcourue:

1442 km

Coût moyen par jour:

98 $ CAD

Les 5 coups de cœur

  • Pour ses paysages, dont le désert que nous découvrions pour la première fois du voyage, et qui nous ont épatés à chaque détour.
  • Pour la météo, particulièrement clémente à cette période de l’année. Après une saison des pluies hâtives au Kenya, nous avons goûté à un printemps précoce en Israël. Aaah! Le soleil!
  • Pour la diversité et la richesse des gens et de la culture. Entre les juifs, les musulmans, les chrétiens; les Israéliens, les Palestiniens, les Russes et les autres; entre les premiers colons, les nouveaux arrivants, les jeunes avec des boucles dans le nez, les Hassidiques et les militaires, Israël est un melting pot qui mériterait d’être plus joyeux, mais dont tout le pays transpire malgré les efforts de certaines forces extrémistes pour nier les différentes identités.
  • L’impression de marcher dans l’histoire. Premières civilisations, premières cités, premières guerres, première terre promise, premier temple, premiers pas du Christ, premier baptême, dernier repas, premiers chrétiens… premier état juif… À quand les premiers signes de paix?
  • La gentillesse de nos hôtes : si les gens de la région peuvent sembler un peu rustres aux premiers abords, la plupart cachent un cœur plus grand que leur territoire. Nous avons eu la chance d’être accueillis par deux jeunes hommes adorables à Tel-Aviv, une céramiste native de Jérusalem dans sa ville natale, une famille palestinienne à Nazareth, un exilé de retour à la maison familiale à E’ot Hakikar, un couple de jeunes professionnels à Haiffa… chaque fois nos hôtes ont été généreux de leur temps et de leurs histoires.

Les 5 ‘si on avait su’

  • On aurait budgété autrement : après plus de 3 mois passés en Asie, le choc du retour à un coût de la vie qui se rapproche des standards américains a fait mal. Les logements, les restaurants, les produits de bases sont dispendieux en Israël, tout comme le gaz et les entrées pour les divers sites naturels et historiques à côté desquels nous ne pouvions pas passer!
  • On aurait planifié autrement : nous n’avions pas évalué à quel point shabbat et Pasar influenceraient notre séjour. Du vendredi après-midi au dimanche matin, la ville s’éteint pour vivre à un tout autre rythme. Quand s’ajoute la fête de Pasar, il devient difficile de même trouver un café ouvert!
  • On aurait prévu plus de temps pour avoir l’occasion d’explorer Bethléem, et pourquoi pas, d’autres territoires palestiniens.
  • On aurait suivi des cours accélérés d’hébreu : tout tout TOUT est écrit en hébreu, des enseignes, aux publicités, en passant par les panneaux routiers et même les informations concernant les activités. Il est difficile de trouver des informations en anglais, de sorte que nous n’avons jamais réussi à obtenir l’horaire des cinémas où pourtant étaient diffusés des films dans la langue de Shakespeare, et que nous avons du nous fier à notre instinct pour choisir les produits désirés à l’épicerie parce que les ingrédients et noms desdits produits sont écrits en une seule langue!
  • On aurait couru avec des fleurs attachées à la ceinture pour faire contrepoids à l’austérité et à la présence militaire qui pèse un peu partout. Nous savions que l’armée Israëlienne était très présente, mais nous avons quand même été surpris de croiser autant de militaires, habillés en uniforme ou en civil, avec leurs armes. Nous avons même assisté à des tests de tirs de char d’assaut dans le désert. Au nom de la sécurité, toutes ces démonstrations de forces m’ont rappelé la plate réalité : nous sommes en terre guerrière.

Et la course alors?

  • Attention aux militaires et aux mines qui bornent les routes frontalières. Voir une mitraillette ou un panneau « attention aux mines » (il était traduit celui-là) ça surprend!
  • Mention honorable à notre course à E’ot Hakikar où nous avons eu le plaisir de courir entre les dunes, les plantations d’aubergines, de tomates et de melons, et la frontière jordanienne… sans mettre le pied sur une mine. Ouf!
  • Marcher dans l’histoire c’est une chose, mais y courir, c’est aussi une expérience magique! Fouler le vieux quartier de Jérusalem alors que les marchants commencent tout juste à s’installer et que les touristes n’ont pas encore envahi les rues étroites, c’est génial!
  • Après avoir couru pour notre souffle sur la terre kényane gorgée d’eau, c’est tout un défi d’expérimenter la course en zone désertique : après quelques minutes seulement les voies respiratoires s’assèchent et la bouche crie « À boire! »
  • Construites en des temps ancestraux, les villes où nous avons eu la chance de courir ont été bâties en hauteur, ce qui nous a donné l’occasion d’exercer nos descentes…et nos montées! Quelqu’un de très sage a dit un jour : « Tout ce qui descend, remonte ».

Photos

Nos articles en Israël

Beauté contrastée

Tant de différences en si peu d’espace. Israël est un petit pays plein de contrastes qu’on retrouve dans les paysages. Tel-Aviv la moderne contraste avec Jérusalem l’ancestrale. L’aride désert du Néguev avec la fertile région de Galilée. La paisible mer Rouge s’oppose...

lire plus

Nos courses en Israël

2018/03/30, Haïfa, 13km

Une sortie très venteuse en ce dernier jour de road trip. Il nous a fallu nous rendre en bord de mer en voiture car la ville est très escarpée. Le front de mer est très bien aménagé et nous avons croisé de nombreux autres coureurs. La mer très agitée nous...

lire plus

2018/03/25, Jérusalem, 11km

Nous avons couru tout à la fois dans l'actualité, l'histoire et la foi au pluriel. Tout au long du parcours, nous étions entre quartier arabe, quartier juif et quartiers contestés pour finir à l'intérieur des remparts de cette cité millénaire. Les petites...

lire plus

2018/03/23, Mer Morte, 11km

Une belle course tout en symboles à E'ot Hakikar entre Mer Morte, désert et Jordanie. Pour le plaisir, nous avons longés la frontières sur quelques kilomètres et nous en sommes éloignés avec joie devant les avertissements de terrains minés. Aucun danger...

lire plus

Suivez nous grâce à Facebook

Facebook Pagelike Widget

Volontariat en Birmanie

Volontariat en Inde

Blogue de recettes savoureuses et santé, mais aussi un traiteur.

Gagnez de 25$ en nous parrainant!

Economisez sur votre première réservation Airbnb

Commentaires récents